Cie Amare

Cie Amare

└► Voir leur site

Présente :

 

« Quizas ». La seule chose qui nous anime est un Cri, un hymne à l’amour, un partage de nos doutes, de notre solitude et de nos rires. »
Quizàs navigue entre performance et conférence parlée dansée à propos de la relation de couple, du fantasme, de la notion d’idéal. Deux femmes jouant à jouer les jeux de l’amour, avec pour outils des interviews, références sociologiques, expériences personnelles détournées, et une bonne note d’humour.
Quizàs c’est aussi un espace de liberté où courir et voler… Un acte poétique radical.
À partir de 8 ans.
Durée : 50 minutes.

Co-créatrices et interprètes : Amandine Vandroth & Maeva Lambert
Création sonore : Ludo Mepa et Hugo Oudin
Regard extérieur : Florent Hamon, Élodie Quenouillère et Yann Ecauvre
Production : Les Thérèses
Co-production : DRAC Hauts-de-France; Région Hauts-de-France; Le Boulon – CNAREP (Vieux Condé) ; l’Atelier 231 – CNAREP (Sotteville lès Rouen) ; Furies (Châlon-en-Champagne)

©Collaviza Jean-Marie

 

La Compagnie

 

AMARE est une compagnie Franco-Belge de théâtre/danse créée en 2017 par MAEVA LAMBERT et AMANDINE VANDROTH.

Toutes deux danseuses et comédiennes formées en Belgique, elles ont collaboré durant un an au sein de Performact, au Portugal, avec des membres issus de la Cie Ultima Vez / Wim Vandekeybus. L’expérience d’Amandine en tant qu’interprète en espace public avec Random et Le Petit Cowboy durant six ans a une influence évidente sur leur recherche et sur leur rapport au public. Interprète depuis février 2018 dans Saison sèche de Phia Ménard et Jean-Luc Beaujault, spectacle mettant en scène sept femmes dans un rituel contre le patriarcat.

L’expérience multidisciplinaire de Maeva, au-delà de la danse, leur permet d’acquérir assez tôt une autonomie dans leur travail (montage sonore, vidéo…). Performeuse, peintre, chorégraphe, son travail porte à rendre visible l’enfouie, le caché, le censuré.Elles ont aujourd’hui la conviction que leur propos doit être entendu dans l’espace public:  une parole de femmes qui remet en question les notions de l’idéal, de l’amour et de la perfection. Mouvement, texte, jeu sont autant d’outils servant à mettre en oeuvre un acte poétique, auxquels viennent  s’ajouter des enregistrements vocaux effectués en amont. Textes et recherches sociologiques également nourrissent leur propos.

Leur univers s’attache à surfer entre fiction et réalité, à décaler le quotidien tout en s’ appuyant dessus, à rendre drôle ce qui ne l’est pas, à rire du plus tragique…
Ludovic Mepa, créateur sonore et radiophonique, les accompagne et travaille sur la bande sonore du spectacle et la prise de son des interviews. Hugo Oudin est en doublon au son et sera le créateur lumière pour une formule nuit.
Florent Hamon, artiste interprète chez Dromesko, devient assistant à la mise en scène en octobre 2017 et vient mettre du piment à cette sauce déjà relevée …

Regards extérieurs sur des périodes courtes et ciblées : Élodie Quenouillère (Ensatt) regard dramaturgique et Yann Ecauvre (cirque Extrémiste) regard espace public.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.