Cie Les Chiennes Nationales

ie Les Chiennes Nationales

└► Voir le site de la compagnie

Présente :

 

« Apostrophe(s) », où les Chiennes Nationales dressent leur banquet littéraire. Cette fois-ci il s’agira de questionner l’Amour. Une écriture instinctive, automatique, orchestrée selon les humeurs d’un maître de jeu lunatique, Grüt. Une création mai 2016 dont vous retrouverez la description complète dans l’onglet « création » ou directement ici.
└► Voir la page dédiée au spectacle

« La vie devant soi », une histoire d’amour entre un petit garçon arabe et une vieille femme juive… Ce texte écrit par Romain Gary, l’auteur le plus énigmatique de sa génération, nous offre la possibilité, à travers leur histoire, d’avoir un regard dépourvu de préjugés religieux et culturels. Le seul conflit est face à la vie, les autres murs  tombent. Spectacle de théâtre de rue tout public à partir de 10 ans, d’une durée d’une heure.
└► Voir la page dédiée au spectacle
Texte : Émile Ajar (Romain Gary)
Adaptation : Maïa Ricaud et Olivier Waibel
Mise en espace : Maïa Ricaud
Jeu : Maïa Ricaud et Olivier Waibel
Soutien : Aide à la diffusion de la Région Occitanie.

« ROUGE », c’est la réponse donnée par une majorité de lycéens à la question suivante : Quelle couleur associeriez-vous à l’Adolescence ? ROUGE est le premier mot du texte dit par les deux comédiennes. ROUGE est un essai « spectaculaire » sur le passage à l’âge adulte. L’histoire se situe là : entre l’adolescence et l’âge adulte, dans cet ‘’entre-deux’’ vertigineux…
└► Voir la page dédiée au spectacle
Mise en scène : Maïa Ricaud
Aide à la mise en scène : Valérie Bernatet et Olivier Waibel
Auteuse : Geneviève Rando
Comédiennes : Florianne Mésange, Nathalie Pagnac, Maïa Ricaud
Artistes associées : Julie F. et Jeanne Videau
Directrice technique : Lilie Pigeon
Vidéo : Bax
Soutien : Aide à la diffusion de la région Occitanie
Co-production : L’Usine, Centre national des arts de la rue, et de l’espace public (Tournefeuille – Toulouse Métropole) (31)

Production : Les Thérèses

La Compagnie :

 

Entre Chaînes Nationales et Scènes Nationales, elles ont trouvé un compromis… Et c’est ainsi que fût fondée en 2010 Les Chiennes nationales.

Maïa Ricaud invite aux grés des créations, comédien(ne)s, dramaturges, plasticien(ne)s à collaborer avec elle autour d’une œuvre (La vie devant soi, Matin brun, Le livre de l’intranquillité) ou encore d’une thématique (l’adolescence pour Rouge, l’amour pour Apostrophe(s)).

Après avoir partagé des textes de Pessoa dans des vestiaires (CIRRUS au TNT-Toulouse et aux Abattoirs de Billères, d’après  Le livre de l’intranquillité), après avoir mélangé Matin Brun de F. Pavloff à des textes de Brecht pour répondre à une commande faite par le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques afin d’aller en milieu scolaire proposer aux élèves un nouveau rapport à l’écrit, après avoir adapté La vie devant soi d’Emile Ajar (Romain Gary), Maïa Ricaud ne cesse par ailleurs de nourrir son travail au contact d’autres compagnies qui ont ce rapport particulièrement vivant à l’écrit, qu’il soit théâtral ou littéraire (Les belges TG.STAN, le Collectif Crypsum à Bordeaux, le collectif Datcha à Paris).

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.