Ludivine Henocq

Ludivine Henocq

└► Voir son site

Présente :

 

Les « Contes au Fil de l’Eau », un ensemble de contes sur le thème de l’Eau : qu’elle soit douce ou salée, les contes de ce spectacle sont un hommage à ce trésor bleu. D’une durée d’1 heure et à destination d’un public familial à partir de 5 ans.
└► Voir la page dédiée

Les « Contes d’Hiver et de Solstice », proposent un voyage au cœur de l’hiver dans les pays du nord, là où les forêts enneigées s’illuminent sous les aurores boréales. (familial à partir de 5 ans).
└► Voir la page dédiée

« Poum Poum, le Chant des Cœurs« , d’une durée d’un peu moins d’une heure, ce spectacle nous interroge sur les fondements d’une guerre interminable, à travers la rencontre de deux soldats ennemis, lors d’une nuit de trêve. Contes pour un public familial à partir de 5 ans.
└► Voir la page dédiée

« Le Moulin à Histoire », d’une durée de ¾ d’heure est en fait un moulin à café abritant un lutin fantasque et capricieux qui égrainera contes, chansons et histoires au gré des saisons et de son inspiration. Contes pour un public familial à partir de 5 ans.
└► Voir la page dédiée

Les « Contes Enroués », nous invitent à entrer dans un univers à la fois mélancolique et hilarant, où il sera question d’une fileuse au caractère bien trempé, d’un homme qui parle aux morts grâce à un miroir et de la fugue d’une princesse. D’une durée d’environ 1 heure, ce spectacle est dédié à un public adulte et/ou familial, à partir de 10 ans.
└► Voir la page dédiée

« Bercez-moi », est un spectacle musical et visuel où se mêlent histoires, berceuses du monde et petit théâtre d’ombres et de lumières. Ce petit théâtre est accompagné du flûtiste Yann Voegel. Pour un public de tout petits (de 3 mois à 3 ans).
└► Voir la page dédiée

Tous ces spectacles sont accompagnés de chant et d’accordéon, sauf « Bercez-moi« , qui lui est accompagné de flûte.
Spectacles de et par :
Ludivine Henocq (et Yann Voegel à la flûte pour « Bercez-moi« )
Production : Les Thérèses
Photo : © Elinoï Design

L’artiste :

 

Depuis 8 ans, Ludivine Hénocq conte, chante, bricole des chansons, ou reprend celles qui l’ont émue. Elle aime accompagner le tout de sa « boîte à soupirs » : son accordéon.

Sa licence de lettres en poche, elle dit « zut ! » au temps qui passe, et décide de consacrer sa vie aux domaines qui l’empêchent de dormir. Après un stage d’initiation à l’art du conte auprès de Barbara Bauer, puis avec Annie Kiss au CLIO, elle poursuit sa formation aux côtés de Philippe Sizaire, Henri Gougaud et Michel Hindenoch. Elle découvre les joies de l’improvisation à travers le jeu clownesque auprès de Michel Dallaire et Emmanuel Sembély au Hangar des Mines.  Parallèlement à cela, elle épanouit sa passion pour les chants traditionnels du monde (chants tsiganes, irlandais, sépharades) en voyageant, et en se formant auprès de nombreuses chanteuses. Elle intègre plusieurs groupes, et chante également en solo, en s’accompagnant de son accordéon. Deux ou trois chants risquent de lui « échapper » du cœur pendant le spectacle, pour venir s’entremêler aux contes, et faire battre leurs paroles un peu plus fort.

« Heureux soient les fêlés, ils laisseront passer la lumière » (Audiard) : Ludivine aime à raconter cette fêlure, cette brèche existant en tout un chacun et qui, à défaut de laisser passer une quelconque lumière, ouvre un sentier sur les terres de la mémoire : un sentier sauvage où fleurissent le rêve et l’émotion.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.